Formation première transformation du bois et sciage

- Connaître l’influence de la sylviculture sur la qualité du bois.
- Connaître les produits forestiers et les moyens d’exploitation.
- Juger de la meilleure utilisation d’un billon (ou produits transformés) en fonction de la qualité des bois.

Cette formation de 5 jours permet aux stagiaires de mettre en pratique l’ensemble des étapes de la première transformation du bois et sciage : visite en forêt, cubage sur pieds, visites de scieries, travail d’optimisation de grumes.

Etape 1 de la formation première transformation du bois et sciage : l’estimation des bois sur pied

Objectif : connaître les bases de l’estimation du volume et de la qualité d’arbres feuillus et résineux.

Cette mise en situation consiste à estimer le plus précisément possible le volume et la qualité d’arbres identifiés sur une parcelle forestière en forêt de la Groulais à Blain (environ 25 arbres, 12 résineux, 13 feuillus).

Les stagiaires disposeront de dendromètres (Suntoo et Vertex), de compas forestiers et d’une grille de relevé.

En fonction du cubage, les stagiaires estiment le prix d’achat de la parcelle en fonction des coûts d’exploitation et des prix de ventes des bois bord de route.

Etape 2 : le classement des billons et plan de débit

Objectif : connaître les bases du classement qualitatif du bois en grume et savoir adapter un plan de sciage en fonction de la qualité estimée.

Les stagiaires de la formation première transformation du bois apprennent à estimation le volume et la qualité de l’ensemble de 20 billons suivant les normes de classement en vigueur.

  • Approche des plans de sciages.
  • Application d’un plan débit imposé pour 3 billons
  • Plan de sciage imposé pour les résineux : détermination des plans de sciages de billons pour obtenir des sections, au choix, de 18×50 mm² , 18×140 mm² , 40×60 mm² (section hors flache).
  • Calcul et optimisation du rendement matière en fonction des besoins du marché et de la meilleure valorisation de la matière
  • Plan de sciage imposé pour les feuillus : vous devez déterminer les plans de sciages de billons pour obtenir des épaisseurs, u choix, de 18 mm, 27 mm, 34 mm.
  • Mise en application d’un choix d’un plan de sciage sur un billon
  • Détermination du plan de sciage le plus judicieux en fonction de cubage et de l’estimation qualitative du billon
  • Le plan de sciage servira de bon de commande pour la scierie mobile.          

Etape 3 : classement des sciages et préparation au séchage

Objectif : connaître les bases de l’application d’un plan de débit et du classement des sciages.

Une scie mobile se déplace sur le lieu de formation. Les stagiaires réalisent les différents opérations  :

  • Réaliser un débit d’un billon, en appliquant le plan de débit choisi. Seule la scie mobile est utilisable pour le débit (pas de reprise des sciages humides à l’atelier).
  • Classer visuellement les sciages : classement d’aspect et classement structurel.
  • Identifier et mesurer les singularités : nœuds, angle du fil, poche de résine …
  • Evaluer la qualité d’usinage.
  • Mesurer les dimensions des sciages et pesage et calculer la masse volumique en fonction de la position.
  • Empiler les sciages pour préparer le séchage ultérieur.
  • Estimer les dimensions après séchage.
  • Calculer le rendement matière et qualitatif.

Etape 4 : les propriétés physiques du bois

Objectif : mesurer les principales propriétés physiques du bois (humidité, masse volumique, infradensité, densité anhydre, retraits).

Installés dans l’atelier de production bois de l’ESB, les stagiaires analysent la qualité du bois à partir d’un disque de 50 mm d’épaisseur, sans nœud, qui aura été prélevé sur chacun des billons. Sur ce disque, 6 cubes de dimension 50x50x50 mm, de la moelle à l’écorce, sont débités.

Pour chaque cube, les stagiaires sont capables de :

  • Mesurer les cotes exactes au pied à coulisse, noter la distance de prélèvement par rapport à la moelle, mesurer la largeur moyenne de cernes, mesurer la masse à l’état vert
  • Mesurer la masse et les dimensions à l’état sec
  • Calculer la masse volumique brute, densité basale, retraits et humidité pour deux positions radiales au minimum (aubier, duramen)
  • Analyser les résultats en fonction de la position radiale

Lieu de la formation

Retour à la liste de toutes les formations